Mulhouse : Un retraité condamné pour avoir consulté des images pédopornographiques par « ennui »

TRIBUNAL Le prévenu avait immédiatement reconnu les faits lors de son interpellation

L.S.
— 
Le tribunal de Mulhouse.
Le tribunal de Mulhouse. — Sébastien Bozon

Il avait vécu son interpellation avec soulagement. Un retraité a été condamné ce lundi par le tribunal judiciaire de Mulhouse à neuf mois avec sursis pour consultation d’images pédopornographiques. Devant la cour, il a expliqué que son addiction a commencé pour tromper « l’ennui » lorsqu’il a pris sa retraite il y a cinq ans,  rapportent les Dernières Nouvelles d'Alsace.

Fait rare pour être souligné dans ce genre d’affaires : le prévenu a immédiatement reconnu les faits. L’homme a également expliqué devant le tribunal avoir lui-même subi des violences sexuelles à l’âge de 5 ans. « Je veux que ça cesse. C’est le choc qu’il me fallait », a-t-il déclaré. Outre sa peine avec sursis, il lui a été signifié une obligation de soins, ainsi que son inscription au fichier des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes (Fijais).