Marseille : Une nouvelle audience complémentaire prévue le 7 janvier dans l'affaire des procurations

POLITIQUE La décision du Conseil d'Etat, qui s'est réuni en fin d'année pour examiner le cas de procurations présumées frauduleuses dans le 11e et 12e arrondissement de Marseille

M.Cei.
Julien Ravier à l'Assemblée nationale en février 2021
Julien Ravier à l'Assemblée nationale en février 2021 — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

La décision du Conseil d’Etat sur ce qui avait secoué le microcosme politique marseillais ​ se faisait attendre. Et pour cause : selon une information de La Marseillaise, après un  premier examen par le Conseil d'Etat de   l'affaire dite des procurations soupçonnées frauduleuses dans le 11e et 12e arrondissement de Marseille lors des dernières élections municipales le 13 décembre, une audience complémentaire a été programmée le 7 janvier prochain.

Des procurations dans un Ehpad

Cette audience a été demandée par les avocats de l’ancien maire (LR) des 11-12 Julien Ravier, aujourd’hui député. Les avocats souhaitent poser une question prioritaire de constitutionnalité portant sur l’inéligibilité de Julien Ravier que pourrait décider le Conseil d’Etat.

Plusieurs dizaines de résidents d’un Ehpad s’étaient vues donner leur vote par procuration, sans qu’ils n’aient jamais été avisés. Dans un avis rendu début décembre, le rapporteur public demandait au Conseil d’Etat l’annulation de l’élection de Julien Ravier, tout en validant les résultats du scrutin.