Lyon : Un jeune jugé pour violences sur la police, à la Guillotière, après un match de l'Algérie

INCIDENT Un jeune homme passe ce lundi en comparution immédiate à Lyon, cinq jours après une soirée de tensions dans le quartier de la Guillotière, en marge de la Coupe arabe de football

J.Lau.
— 
Photo d'illustration de policiers municipaux lyonnais, ici en pleine intervention dans le quartier de la Guillotière (Lyon 7e), le 19 novembre dernier.
Photo d'illustration de policiers municipaux lyonnais, ici en pleine intervention dans le quartier de la Guillotière (Lyon 7e), le 19 novembre dernier. — Bony/SIPA

Avant même le premier sacre de l’Algérie, lors de la Coupe arabe de football, qui a donné lieu samedi à des scènes de liesse mais aussi à des débordements à Lyon, le quartier de la Guillotière était déjà très agité le 15 décembre lors de la demi-finale contre le Qatar (2-1). Vers 22h45, « un groupe d’individus hostiles » s’est ainsi approché des policiers, rapporte la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Rhône. Un suspect affirmant avoir 17 ans se serait alors distingué en « jetant un projectile » sur les forces de l’ordre.

Le jeune homme était intercepté peu après sur le pont de la Guillotière, alors qu’il tentait de s’enfuir à pied. Placé en garde à vue, il a nié les faits devant le parquet vendredi. Depuis le 7 septembre, il fait l’objet d’une notification de quitter le territoire français et le parquet « le considère comme majeur ». Ecroué depuis, il passe ce lundi en comparution immédiate pour violences avec arme sur personne dépositaire de l’autorité publique (PDAP).