Accusations contre Nicolas Hulot : Une plainte évoquant des faits de viol déposée contre l'ancien ministre

PLAINTE La plainte a été déposée peu après l'ouverture, par le parquet de Paris, d'une enquête préliminaire des chefs de viol et d'agression sexuelle

C.Po.
— 
Nicolas Hulot lors d'une rencontre à la rédaction de « 20 Minutes », le 26 novembre 2015 (illustration).
Nicolas Hulot lors d'une rencontre à la rédaction de « 20 Minutes », le 26 novembre 2015 (illustration). — Charlotte Gonthier/20 Minutes

Coup d’accélérateur dans l’affaire Nicolas Hulot. Une femme qui avait témoigné contre l’ancien ministre dans le reportage d’Envoyé Spécial a déposé une plainteauprès du parquet de Paris, a appris 20 Minutes de source proche de l’enquête, confirmant une information de LCI. Dans celle-ci, la victime évoque des faits de viol remontants à 1989, alors qu’elle était âgée de 16 ans.

Le 26 novembre, au lendemain de la diffusion du reportage de France 2 dans lequel trois femmes accusent le chantre de l’écologie de violences sexuelles entre 1989 et 2001, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour viol et agression sexuelle. Le délai de prescription dans les affaires de viol sur mineur est désormais de 30 ans à partir de la majorité de la victime. La plainte, déposée fin novembre, a été transmise à la brigade de protection des mineurs (BPM), en charge des investigations, mais aucune audition n’a encore eu lieu.

Dans son témoignage dans Envoyé Spécial, la plaignante a expliqué qu’après avoir été invitée par Nicolas Hulot à assister à son émission d’alors, Antipodes, le présentateur lui a proposé de la ramener en voiture jusqu’à une station de métro. En chemin, l’animateur se serait garé et aurait, selon son témoignage, forcé l’adolescente à lui faire une fellation. Nicolas Hulot nie en bloc les accusations portées à son encontre.