Compiègne : Ses fils ont tenté d'empêcher le mari violent de rouer leur mère de coups

VIOLENCES CONJUGALES L’époux a été condamné lundi à trois ans de prison, dont un avec sursis

20 Minutes avec agence
— 
Le mis en cause a interdiction de contacter la victime et devra porter un bracelet anti-rapprochement.
Le mis en cause a interdiction de contacter la victime et devra porter un bracelet anti-rapprochement. — SICCOLI PATRICK/SIPA

Un ancien militaire devenu conducteur de camion a été condamné lundi à trois ans de prison, dont un avec sursis, par le tribunal de Compiègne (Oise). L’homme de 39 ans était accusé d’avoir roué sa femme de coups vendredi à leur domicile de Margny-lès-Compiègne ( Oise). L’agression s’est déroulée en présence des quatre enfants du couple, raconte Le Parisien.

« Tu vas crever, je vais t’enterrer dans le jardin »

Les deux fils de 14 et 16 ans ont assisté aux violences conjugales. Ils ont essayé de calmer leur père et de s’interposer entre lui et la victime. Ils ont essuyé des coups et le mis en cause a mordu l’un d’eux. « J’ai entendu des cris, je le voyais étrangler maman, a témoigné un des adolescents. Il lui disait "Tu vas crever, je vais t’enterrer dans le jardin" ».

Le mari alcoolisé a poussé sa femme dans l’escalier, l’a tirée par les cheveux et a défoncé la porte de la salle de bains où elle s’était réfugiée. Le tribunal lui a interdit de contacter la victime. Le trentenaire parti en détention devra ensuite porter un bracelet anti-rapprochement.