Var : L’État condamné après l’explosion d’un obus dans un camp militaire qui avait blessé un ouvrier

RESPONSABILITÉ Les services de l'armée auraient dû effectuer une inspection du site

20 Minutes avec agence
— 
L'Etat va devoir verser 245.000 euros à la victime.
L'Etat va devoir verser 245.000 euros à la victime. — QuinceCreative / Pixabay

L’Etat a été reconnu coupable de faute après la grave blessure d’un ouvrier sur le camp militaire de Canjuers ( Var) en août 2011. Le tribunal administratif de Toulon vient de condamner l’Etat à verser 245.000 euros à la victime, blessée après l’explosion d’un obus, rapporte Var-Matin.

Le jour de l’accident, l’ouvrier, aujourd’hui âgé de 48 ans, devait effectuer le débroussaillement du site. Au volant de son tracteur, il avait roulé sur une munition, qui avait alors explosé.

Une négligence des services de l’armée

Aujourd’hui encore, le quadragénaire subit les conséquences de cet accident. Il a perdu son permis poids lourd et a dû changer de métier.

Le tribunal administratif a estimé que les services de l’armée étaient responsables de négligence. Ils auraient dû prévenir l’entreprise de travaux « du risque pyrotechnique encouru et procéder à une inspection préalable commune », ont estimé les juges.