Haute-Savoie : Condamné à de la prison ferme pour avoir frappé, insulté et mordu des gendarmes

VIOLENCES L’homme alcoolisé et armé d’un pistolet factice hurlait devant la gare routière

20 Minutes avec agence
— 
Les gendarmes s'étaient rendus à la gare routière après avoir été alertés par des témoins.
Les gendarmes s'étaient rendus à la gare routière après avoir été alertés par des témoins. — Mourad Allili / Sipa

Le tribunal de Bonneville (Haute-Savoie) a jugé ce jeudi un jeune homme pour « rébellion », « outrage » et « violence sur des personnes dépositaires de l’autorité publique ». Le mis en cause a été condamné à dix mois d’incarcération, dont cinq avec sursis probatoire. Il était accusé d’avoir  agressé verbalement et physiquement des gendarmes le soir du 20 juin 2021 à Saint-Gervais (Haute-Savoie), indique Le Dauphiné Libéré.

Maintien en détention

L’individu devra également dédommager chacune des victimes parties civiles à hauteur de 500 euros. Le tribunal a par ailleurs prononcé une peine de 70 heures de travaux d’intérêt général, une interdiction de détention d’arme pendant cinq ans et une obligation de travail et de soins. Un précédent sursis de deux mois a été révoqué et l’homme de 24 ans a été maintenu en détention.

Le jour des faits, les gendarmes avaient été appelés près de la gare routière, où le mis en cause alcoolisé, agité, hurlant et porteur d’une arme à feu avait effrayé des témoins. Le pistolet était en fait factice. L’individu avait résisté à son arrestation,  insulté les militaires, mordu l’un d’eux au poignet et donné un coup de pied à la tête d’un autre.