Isère : Les deux hommes soupçonnés d'avoir violé et brûlé une femme de 43 ans, arrêtés et placés en garde à vue

ENQUETE Agés de 18 et 20 ans, les deux suspects qui connaissaient leur victime, ont été placés en garde à vue mardi

C.G.
— 
Un véhicule de la gendarmerie (Illustration)
Un véhicule de la gendarmerie (Illustration) — SICCOLI PATRICK/SIPA

Les deux hommes, soupçonnés d’avoir violé puis brûlé une femme de 43 ans à Voiron ( Isère) dans la nuit du 23 au 24 novembre, ont été arrêtés à leur domicile. Ils ont été placés en garde à vue mardi, indique le parquet de Grenoble, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Les deux suspects, âgés de 18 et 20 ans, étaient recherchés dans une enquête ouverte par le parquet pour « viols accompagnés de torture ou d’actes de barbarie ». Ils connaissaient la victime puisqu’ils entretenaient « une relation amicale depuis le confinement », précise Boris Duffau, l’adjoint du procureur de Grenoble.

Brûlée sur 30 % du corps

Le soir du drame, ils se seraient rendus au domicile de la quadragénaire pour y passer la soirée. Sur fond d’alcoolisation, ils l’auraient pris à partie puis violé avant de l’asperger de gel hydroalcoolique et de la brûler. La victime a alerté, elle-même, les secours vers 4 heures avant d’être transportée d’urgence à Lyon. Son corps est brûlé à 30 %. Aucune autre information n’a été communiquée sur son état de santé.