Hautes-Alpes : Jean-Marie Bernard, le président du département, entendu en garde à vue pour des soupçons de détournements de fonds publics

ENQUÊTE Jean-Marie Bernard a été placé en garde à vue ce mardi dans le cadre de deux enquêtes préliminaires portant sur l'attribution de marchés publics et l'utilisation de fonds publics pour des dépenses personnelles

Alexandre Vella
— 
Un palis de justice. Illustration.
Un palis de justice. Illustration. — Sebastien SALOM-GOMIS/SIPA

Le président du département des Hautes-Alpes, Jean-Marie Bernard (LR), a été entendu ce mardi par des enquêteurs de la Direction interrégionale de la police judiciaire de Marseille, confirme la police à 20 Minutes, après une information duDauphiné Libéré. La justice a des doutes sur l’attribution de quatre marchés publics et soupçonne dans ce dossier l’élu, réélu en juin dernier, de « favoritisme », « faux » et « usage de faux ».

Sous l’égide du parquet de Lyon, compétent en matière d’infractions financières complexe, la justice enquête également sur de possibles « détournements de fonds de publics », après que la chambre régionale des comptes a pointé des dépenses suspectes réalisées entre 2012 et 2017. Elle s’interroge notamment sur des frais d’hôtel et de déplacement, ainsi que sur la promotion de son épouse, précise le quotidien régional.