Saint-Malo : Un propriétaire violemment agressé en voulant déloger des squatteurs

JUSTICE Les deux individus ont été condamnés lundi à des peines de six et trois mois de prison ferme

J.G.
— 
Illustration d'une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes.
Illustration d'une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes. — Camille Allain / 20 Minutes

Deux jeunes hommes sans domicile fixe étaient jugés lundi en comparution immédiate devant le tribunal de Saint-Malo pour violences en réunion et dégradations. En compagnie de trois amis, les deux individus se sont introduits le 24 novembre dans un vieil immeuble de la cité corsaire inoccupé depuis plusieurs années pour y passer la nuit, rapporte Ouest-France.

Habitués à faire des rondes pour surveiller leur bien, les trois propriétaires de l’immeuble ont aperçu de la lumière à l’étage et ont aussitôt prévenu la police. Une fois à l’intérieur, ils ont découvert que la porte d’entrée avait été cassée et que cinq personnes squattaient leur immeuble.

Huit jours d’ITT pour la victime

La situation s’est alors tendue quand deux des squatteurs ont violemment frappé l’un des propriétaires qui leur demandait de déguerpir. Rouée de coups de poing et de coups de pied, la victime a été sérieusement blessée au niveau de la tête et du visage et s’en tire avec huit jours d’interruption temporaire de travail (ITT).

Les deux agresseurs, âgés de 18 et 26 ans, ont été condamnés respectivement à trois et six mois de prison ferme.