Mulhouse : Jugé pour avoir fait pousser du cannabis, il tente de négocier sa peine

PROCES L’amateur de cannabis souhaitait obtenir un sursis simple. Il a été condamné à de la prison ferme

20 Minutes avec agence
— 
Le mis en cause a assuré avoir cultivé du cannabis pour ses seuls besoins personnels.
Le mis en cause a assuré avoir cultivé du cannabis pour ses seuls besoins personnels. — Lcham / Sipa

Un quinquagénaire comparaissait mercredi devant le tribunal judiciaire de Mulhouse ( Haut-Rhin). Après une dénonciation anonyme, les policiers avaient découvert au domicile du prévenu 39 plants de cannabis, 100 g d’herbe, deux balances et une serre. Celle-ci était alors vide.

Le mis en cause a assuré que l’ensemble était dévolu à sa consommation personnelle, rapporte L’Alsace. Il était déjà bien connu de la justice. Cette affaire avait par ailleurs déjà été jugée en avril, mais l’individu, non satisfait de la peine prononcée, avait fait opposition de la décision.

Un casier judiciaire chargé

Le procureur de la République de Mulhouse a requis quatre mois de prison avec sursis, avec obligation de travail et de soins. « Il me faudrait plutôt du sursis simple, comme vous donnez à tout le monde », a déclaré l’homme au président, qui l’interrogeait sur l’utilité d’un sursis probatoire.

Le casier judiciaire du cultivateur de cannabis comportait cependant de nombreuses mentions. Après délibération, le tribunal l’a condamné à une peine de quatre mois de prison ferme. Cette dernière pourra être aménagée à domicile grâce à un bracelet électronique.