Montpellier : Un homme soupçonné du passage à tabac de l’animateur d’une école mis en examen

ENQUETE Lundi, un animateur a été extrait d’une école du quartier de La Martelle à Montpellier par quatre personnes, qui l’ont ensuite roué de coups. La justice a arrêté un homme et sa compagne. L’enquête tente de déterminer l’identité de trois autres agresseurs

Jérôme Diesnis
— 
L'animateur avait été violemment extrait de la garderie de l'école maternelle avant d'être roué de coups sur le trottoir devant l'établissement (illustration).
L'animateur avait été violemment extrait de la garderie de l'école maternelle avant d'être roué de coups sur le trottoir devant l'établissement (illustration). — Daniel Cole / POOL / AFP

Un Gardois âgé de 32 ans a été mis en examen pour des faits de violence aggravée par trois circonstances aggravantes avec une incapacité de travail supérieure à huit jours, et inférieure à huit jours pour une seconde victime. Il a été incarcéré.

Il est soupçonné d’être l’un des agresseurs de l’animateur d’une école maternelle de Montpellier lundi 22 novembre. Ce jour-là, quatre personnes s’étaient introduites dans l’enceinte de l’école Jean-Deroin, dans le quartier de La Martelle. Elles en avaient violemment extrait un animateur de garderie de 35 ans sous les yeux des enfants, avant de le rouer de coups sur le trottoir devant l’établissement. Le rapport du médecin légiste a fait état de cinq jours d’ITT. Un père de famille venu s’interposer avait été violemment frappé à la mâchoire et s’est vu prescrire dix jours d’ITT.

Une vengeance personnelle ?

La femme qui conduisait la voiture a également été mise en examen, pour complicité. Placée sous contrôle judiciaire, elle a interdiction d’entrer en contact avec son compagnon, de se présenter à l’école théâtre de cette violente agression, avec obligation de pointage à la gendarmerie.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’expédition punitive aurait eu lieu sur fond de vengeance personnelle. L’enquête va tenter de trouver l’identité des trois autres membres du commando et déterminer précisément les motivations de cette expédition.