Marseille : Un peu plus de la moitié des homicides de cet été ont été élucidés

ENQUÊTE Sur Marseille et le département des Bouches-du-Rhône, 30 homicides et tentatives d’homicide avaient été recensés entre le 15 juin et le 15 septembre

Alexandre Vella
— 
La conférence de presse de la procureur de la République de Marseille, Dominique Laurens.
La conférence de presse de la procureur de la République de Marseille, Dominique Laurens. — Adrien Max / 20 Minutes

Un peu plus de la moitié des 30 homicides et tentatives d’homicide de la flambée de violence sous fond de trafic de stupéfiants de cet été ont été élucidés, ont annoncé jeudi soir la police judiciaire et le parquet au cours d’une conférence de presse. Sur les 30 faits recensés à Marseille et dans le département entre le 15 juin et le 15 septembre, 17 ont été élucidés et deux préventivement déjoués.

Dernier en date, l’arrestation lundi dernier d'une dizaine de personnes dans trois départements, suspectées d’avoir participé au règlement de comptes intervenu le 22 août dans le cadre d’un contentieux entre le clan de la cité des Oliviers et celui des Lauriers, dit des « Blacks », dans le jargon policier. Eric Arella, le directeur de la PJ a noté « une interruption de l’escalade de la violence, fruit d’une action policière structurée ».

Plus récemment encore, l’arrestation d’un individu « lié à la cité Jean-Jaurès » (14e) recherché dans l’enquête sur une tentative d’homicide commise début octobre dans le 15e arrondissement. L’individu soupçonné a été arrêté à l’hôpital après lui-même avoir été grièvement blessé le 22 novembre dernier dans un bar du 14e arrondissement de Marseille, a détaillé Eric Arella.