Mayenne : Un homme condamné à 20 ans de prison pour avoir immolé sa conjointe par le feu

PROCES La victime, brûlée vive à Rennes en 2010, avait aussi été victime de violences physiques et sexuelles de la part de son conjoint, condamné mercredi

J.U.
— 
Une cour d'Assises. (illustration)
Une cour d'Assises. (illustration) — PASCAL GUYOT / AFP

La cour d’assises de Mayenne n’a pas cru à sa thèse, selon laquelle il n’a jamais voulu la tuer. Mercredi soir, un homme de 46 ans a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle et a été incarcéré pour tentative de meurtre, viols et violences habituelles sur son ancienne compagne, rapporte le journal Ouest-France.

Pendant trois jours, il a notamment été jugé pour l’avoir immolée par le feu, dans leur appartement de Rennes, un soir de juillet 2010. La jeune femme, alors âgée de 25 ans, s’en était sortie vivante après avoir été aspergée plusieurs fois d’essence et brûlée sur 20 % de son corps.

« Sous emprise »

Une scène parmi d’autres violences physiques régulièrement endurées, sexuelles aussi, que la victime n'avait pu révéler que plusieurs années plus tard. « Sous l’emprise totale » de son conjoint décrit comme « jaloux », elle avait finalement porté plainte contre lui en 2014. Onze ans après, l’accusé n’a reconnu qu’une partie des faits qui lui étaient reprochés.