Brest : Coupable de vols de vêtements, le patron d’un grand magasin condamné

PROCES L’homme avait été dénoncé par des salariés et trahi par la vidéosurveillance

C.A.
— 
Une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes.
Une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Il a dirigé le magasin pendant trois ans, avant d’être licencié. Soupçonné d’être à l’origine de multiples vols, l’ancien directeur du magasin Printemps de Brest (Finistère) a été condamné jeudi à une peine de douze mois d’emprisonnement avec sursis et d’une amende de 2.500 euros, rapporte Le Télégramme.

En poste de 2015 à 2018, l’homme aujourd’hui âgé de 57 ans avait été dénoncé par plusieurs salariés, qui l’avaient vu repartir avec des sacs chargés de vêtements. D’après les images de vidéosurveillance, celui qui était alors directeur prenait le temps d’enlever les antivols le matin avant l’ouverture et emportait les articles le soir. D'après Le Télégramme, le préjudice était estimé à 80.000 euros pour la seule année 2017.

Niant les faits, le prévenu a tenté de s’expliquant, évoquant des « essayages » à son domicile, réalisés avec les accords préalables des fournisseurs et des paiements en liquide. Des arguments qui n’ont pas convaincu le tribunal.