Digne-les-Bains : Amende pour le commercial qui avait revendu une voiture à son profit

FAUSSE REPRISE Le pot aux roses avait été découvert par l'ancien propriétaire du véhicule, qui avait reçu des PV d'excès de vitesse

20 Minutes avec agence
— 
Le concessionnaire de de Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) avait porté plainte contre son salarié.
Le concessionnaire de de Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) avait porté plainte contre son salarié. — Pixabay / manfredrichter

Le tribunal correctionnel de Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence) a condamné ce mardi un homme à régler 180 jours-amendes à 8 euros chacun. Après 15 jours de délibéré, la cour a reconnu le mis en cause coupable d’« abus de confiance ». L’individu, commercial dans une concession automobile Renault, était accusé d’avoir revendu à son profit une voiture arrivée au garage dans le cadre d’une reprise, raconte Le Dauphiné Libéré.

La fraude a été découverte par l’ex-propriétaire du véhicule, qui a reçu des PV d’excès de vitesse concernant ce dernier. Le client s’est alors rendu à la concession de Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) à laquelle il avait cédé son ancienne voiture en achetant un modèle neuf en 2016. La transaction concernant l’automobile d’occasion n’avait en fait jamais été enregistrée.

Une revente à la dérobée

Le véhicule avait été discrètement revendu en 2017 occasionnant pour le garage un préjudice estimé entre 500 et 1.000 euros. Les responsables de la concession avaient porté plainte contre leur employé.

L’ancien propriétaire a assuré ne pas avoir soupçonné la moindre malversation, s’étonnant toutefois que la transaction se soit déroulée dans un parking de supermarché.