Metz : L’ex médecin-chef de la police du Grand-Est condamné pour agressions sexuelles

PROCES Dix-sept personnes ont porté plainte contre lui pour dénoncer son comportement lors des visites médicales

20 Minutes avec agence
— 
Les victimes ont dénoncé des agressions sexuelles lors de visites médicales.
Les victimes ont dénoncé des agressions sexuelles lors de visites médicales. — Orzalaga / Pixabay

L’ancien médecin-chef de la police du Grand-Est, a été condamné ce mardi à 18 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Metz ( Moselle). Un mois plus tôt, il avait comparu devant la justice pour répondre d’ agressions sexuelles. Dix-sept plaignants et plaignantes s’étaient portés partie civile, rapporte France Bleu Lorraine Nord. Les faits s’étaient produits entre 2016 et 2018, lors de visites médicales.

Finalement, le prévenu a été reconnu coupable d’agressions sexuelles commises sur 16 victimes. Il devra verser à chacune une indemnisation allant de 1.500 à 2.000 euros. Il a également écopé de cinq ans d’inéligibilité.