Digne-les-Bains : 50 euros d’amende et permis de conduire annulé après avoir roulé à 172 km/h

TRIBUNAL JUDICIAIRE La présidente a indiqué que le jeune homme de 23 ans circulait « à près de 180 km/h sous stupéfiants »

20 Minutes avec agence
— 
Les gendarmes avaient contrôlé la vitesse du livreur le 11 janvier sur l'A 51 au niveau de Volx (Alpes-de-Haute-Provence).
Les gendarmes avaient contrôlé la vitesse du livreur le 11 janvier sur l'A 51 au niveau de Volx (Alpes-de-Haute-Provence). — G . VARELA / 20 MINUTES

Un homme de 23 ans a comparu devant le tribunal judiciaire de Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence) pour un excès de vitesse commis le 11 janvier dernier. Lors du contrôle sur l'A 51 au niveau de Volx (Alpes-de-Haute-Provence), les gendarmes avaient retenu la vitesse de 172 km/h, indique Le Dauphiné Libéré.

Accusé par la présidente de l'audience d'avoir circulé « à près de 180 km/h sous stupéfiants », le prévenu a reconnu avoir « consommé du CBD. Ce n’est pas interdit. »

Une ordonnance pénale contestée devant le tribunal

Le conducteur a été condamné à l'annulation de son permis de conduire, qu'il n'aura pas le droit de repasser avant quatre mois. Une amende de 50 euros a aussi été prononcée à son encontre suite à l' excès de vitesse. Le jeune homme pourra cependant conserver sa voiture, qui lui avait été offerte par ses grands-parents, avait-il expliqué. Le véhicule lui avait pourtant été confisqué dans le cadre d'une ordonnance pénale rendue le 9 avril 2021.

L'automobiliste avait fait opposition à cette dernière devant le tribunal correctionnel. En première instance, la justice avait déjà décidé de la confiscation du permis et de l'amende de 50 euros.