Metz : Un ancien champion de boxe condamné à 17 ans de prison pour viols et agressions sexuelles

PROCES EN APPEL L'accusé a été reconnu coupable de six viols et trois agressions sexuelles

20 Minutes avec agence
— 
Ozkan Kuyruk était jugé en appel à Metz.
Ozkan Kuyruk était jugé en appel à Metz. — SICCOLI PATRICK/SIPA

Il avait écopé d’un an de prison de moins qu’en première instance. L’ancien champion du monde de boxe française Ozkan Kuyruk a été condamné ce lundi en appel à Metz ( Moselle) à une peine de dix-sept ans de réclusion criminelle assortis d’un suivi sociojudiciaire de cinq ans pour des faits de viols et d’ agressions sexuelles, rapporte Le Républicain Lorrain.

Les victimes de celui qui était employé par la ville de Vandœuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle) en tant qu’éducateur sportif avaient décrit aux enquêteurs les mêmes modes opératoires. Certaines des dix jeunes femmes ayant porté plainte avaient été abordées par le trentenaire au volant de sa voiture avant d’être emmenées dans un endroit désert et d’y subir une agression. D’autres jeunes femmes avaient été victimes de chantage après avoir posé pour lui dans le cadre d’un faux processus de recrutement.

Six viols et trois agressions sexuelles

Si une première plainte, classée sans suite, avait été déposée en 2010 contre l’ex champion de boxe, ce n’est qu’en 2015 que l’accusé a été interpellé une première fois. Condamné à dix-huit ans de prison il y a an lors de son premier procès, Ozkan Kuyruk avait fait appel de sa condamnation. Lors de ce procès en appel, les avocats des plaignantes ont insisté sur la dangerosité de l’accusé.

L’accusé a été reconnu coupable de trois agressions sexuelles et de six viols. Il a été acquitté d’une agression sexuelle. En plus de sa peine de prison, l’ancien boxeur a interdiction de se rendre en Meurthe-et-Moselle. Il ne peut pas non plus entrer en contact avec les victimes.