Nice : La trésorière du CE d’une association condamnée pour avoir détourné 20.000 euros

PROCES Devant le tribunal, elle a expliqué avoir été dans une situation financière difficile après son divorce

E.M.
— 
Le tribunal correctionnel de Nice (Illustration)
Le tribunal correctionnel de Nice (Illustration) — E. Martin / ANP / 20 Minutes

Ce jeudi, le tribunal correctionnel de Nice a condamné à six mois de prison avec sursis, avec une période probatoire de deux ans, une femme de 50 ans pour abus de confiance. Pendant deux ans, de 2016 à 2018, en tant que trésorière du comité d’entreprise d’une association de réinsertion de personnes en difficulté dans le quartier de l’Ariane, elle a détourné 21.124 euros.

Elle devra alors également indemniser son ancien employeur et lui verser, en plus, 500 euros pour son préjudice moral et 800 de frais d’avocat, a confirmé Xavier Bonhomme, procureur de la République de Nice, à 20 Minutes ces informations de Nice-Matin.

Lors de l’audience, elle a avoué les faits qui lui étaient reprochés en justifiant qu’elle était « dans une situation financière difficile après [son] divorce ». Elle a reconnu son « énorme erreur » en insistant sur sa « peur d’être expulsée de son logement » avec « deux enfants à charge », le remboursement des prêts de son ex-mari et un « salaire de 1.700 euros », relate le quotidien local. L’avocat de l’association a indiqué que le trou dans les finances de l’organisme n’était toujours pas comblé. L’ancienne trésorière avait commencé à rembourser mais à hauteur de 50 euros par mois.