Football : L’ex-coach de l’US Orléans réclame 800.000 euros devant les prud’hommes

LICENCIEMENT Didier Ollé-Nicolle avait été remercié en mars 2020 « pour insubordination » après de mauvais résultats

20 Minutes avec agence
— 
L'US Orléans évolue aujourd'hui en National.
L'US Orléans évolue aujourd'hui en National. — Pixabay / christi_j

Une audience s’est tenue aux prud’hommes d’Orléans (Loiret) ce mercredi concernant l’affaire qui oppose le club de l’US Orléans Foot à son ancien entraîneur, Didier Ollé-Nicolle, rapporte La République du Centre. Il a depuis rebondi au PSG, où il entraîne l’équipe féminine.

Ollé-Nicolle, qui avait été licencié « pour insubordination » en mars 2020 après une saison aux résultats catastrophiques, réclame près de 800.000 euros d’indemnités au club, estimant son éviction abusive.

Informé par la presse

À l’audience, son avocat a notamment fait valoir que le CDD d’usage signé en décembre 2016 prévoyait une prolongation de contrat d’une année supplémentaire en cas de maintien du club en Ligue 2. Or, même si le club était 20e du championnat au moment de son licenciement, l’entraîneur estime qu’il aurait pu assurer ce maintien. Il a également fait valoir le « caractère vexatoire » de cette rupture, déclarant avoir été informé de cette décision par voie de presse.

« Le club ne pouvait déjà plus être sauvé », a affirmé à l’inverse l’avocat de l’US Orléans. L’avocat du club de football a également précisé que ce licenciement aurait été motivé par « l’insubordination » du coach qui aurait refusé de traiter une liste de griefs formulée par les joueurs. Le jugement est attendu pour le 9 février.