Thionville : Un homme condamné en 2016 finalement relaxé « au bénéfice du doute »

PROCES L’homme avait été reconnu coupable d’enlèvement, de séquestration et de violences en réunion et condamné à quatre ans de prison

20 Minutes avec agence
— 
L'homme a été jugé par le tribunal judiciaire de Versailles.
L'homme a été jugé par le tribunal judiciaire de Versailles. — QuinceCreative / Pixabay

Un homme de 33 ans vient d’être relaxé « au bénéfice du doute » par le tribunal de Thionville ( Moselle). En 2016, il avait été reconnu coupable d’ enlèvement, de séquestration et de violences en réunion et condamné à quatre ans d’ emprisonnement. Jugé en son absence, l’homme avait fait opposition au jugement, rapporte Le Républicain Lorrain.

Les faits s’étaient déroulés en janvier 2015. Le 1er janvier, une femme a expliqué aux policiers avoir reçu un message de son compagnon se disant séquestré et le frère de la victime avait reçu un message demandant une rançon. Cette dernière avait finalement été retrouvée le lendemain à Bertrange après avoir réussi à s’échapper.

« Je n’ai rien à voir avec cette histoire »

L’homme avait expliqué s’être rendu chez le prévenu à sa demande, où il avait été assommé puis transporté jusqu’à Bertrange et violenté. Lors de l’enquête, les policiers avaient notamment retrouvé des traces ADN appartenant à la victime et au prévenu.

« Je n’ai rien à voir avec cette histoire. Le 31 décembre 2014, j’étais à Marseille », a assuré le mis en cause lors de cette seconde audience. « Aucun élément sérieux ne permet d’établir la participation de mon client », a déclaré son avocat.