Alpes-Maritimes : Prison avec sursis pour un chasseur qui avait menacé des passants avec son fusil

DECISION L’homme de 26 ans a pointé son arme après une querelle entre son chien et celui d’un promeneur dans le village de Bar-sur-Loup

E.M.
— 
Un chasseur (Illustration)
Un chasseur (Illustration) — Mourad Allili / Sipa

Un Grassois de 26 ans vient d’être condamné à dix-huit mois de prison avec sursis probatoire pendant deux ans, interdiction de posséder une arme pendant cinq ans ainsi que la suspension pendant la même période de son permis de chasse.

En février, il avait pointé son fusil de chasse sur deux promeneurs dans le village de Bar-sur-Loup, dans les Alpes-Maritimes, en s’exclamant : « Dégagez ou je vais vous buter ! », alors qu’il était en train de nettoyer son arme. A l’origine, une querelle entre leur chien respectif, raconte Nice-Matin. Le chasseur n’aurait pas apprécié que le passant, accompagné d’une fille de 12 ans, essaie de repousser son braque français avec son pied.

Selon les informations du quotidien, lors de la perquisition de son domicile, les enquêteurs ont découvert plusieurs armes non déclarées de son défunt père, dix-sept pochons et seize grammes de cannabis. Des produits avec lesquels il se « confectionne un thé », a déclaré le prévenu lors de son audience au tribunal de Grasse.