Alpes-de-Haute-Provence : Il pense louer une propriété mais paie un loyer à un usurpateur

ARNAQUE Le terrain de la propriété n’appartient finalement pas à celui auquel il verse un loyer chaque mois

20 Minutes avec agence
— 
Le jeune homme était jugé par le tribunal d'Avignon.
Le jeune homme était jugé par le tribunal d'Avignon. — Ezequiel_Octaviano / Pixabay

Originaire de Paris, un homme est tombé sous le charme d’une propriété immobilière proche de l’abbaye de Valsaintes située à Simiane-la-Rotonde (Alpes-de-Haute-Provence). Mais alors qu’il pense louer le bien, placé en liquidation judiciaire en 2012, il paie tous les mois un loyer à un faux propriétaire, rapporte Le Dauphiné Libéré.

L’usurpateur s’est fait passer pour un ayant droit. Estimant être victime d’errances judiciaires, l’actuel occupant a décidé d’attaquer devant le tribunal la mandataire de justice chargée de la liquidation, pour faux et usage de faux. « J’ai fait quatre offres de rachat. Le liquidateur se moque de moi », affirme-t-il.

Le bien sera vendu aux enchères

Une histoire qui « part dans tous les sens », selon les propos du substitut du procureur de la République. En 2013, le rejet de la vente de gré à gré par le juge-commissaire a entraîné une nouvelle évaluation du bien, décidée en 2019, en vue d’une vente aux enchères.

« Il n’y a pas de préjudice causé au plaignant. La mandataire de justice ne fait qu’exécuter les décisions de justice. En l’occurrence, en raison d’un passif de 490.000 euros, le bien devra être vendu aux enchères pour préserver les intérêts des débiteurs », ajoute le substitut. L’actuel occupant doit donc être expulsé, en attendant la vente aux enchères.