Sarreguemines : Dix mois de prison ferme pour la voisine alcoolisée et violente

PROCES Une vidéo de l'agression a montré la violence des coups portés

20 Minutes avec agence
— 
Le ministère public a rappelé que la mise en cause avait déjà été condamnée plusieurs fois par la justice.
Le ministère public a rappelé que la mise en cause avait déjà été condamnée plusieurs fois par la justice. — M.Libert / 20 Minutes

Le tribunal judiciaire de Sarreguemines (Moselle) a reconnu une femme de 61 ans coupable de violences ce mercredi. Une peine de dix-huit mois de prison, dont huit avec un sursis probatoire de deux ans, a été prononcée. La mise en cause était accusée d’avoir roué de coups trois personnes à Grosbliederstroff (Moselle) le 25 octobre dernier, rapporte Le Républicain Lorrain.

Ivre, elle avait jeté au sol un homme souffrant de handicap qui se trouvait chez ses voisines. La sexagénaire avait ensuite tabassé ces dernières et leur avait tiré les cheveux. Une vidéo de la scène filmée par un témoin a montré la violence de l’agression. La Mosellane s’en était ensuite pris à une habitante de l’immeuble âgée de 67 ans. Elle avait fait irruption dans son logement et l’avait frappée au visage.

Coups et tentative d’étranglement

La mise en cause avait aussi tapé la tête de sa victime contre le sol et essayé de l’étrangler avec un manche à balai. « Je me suis défendue car j’ai été frappée la première alors que je voulais sortir mon chien, a affirmé l’auteure des coups. Ils sont quatre et se sont mis d’accord… ».

Le ministère public a rappelé que la femme aux onze condamnations avait par le passé dégradé des voitures et placé des excréments de chien devant la porte de ses voisins.