Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
PROCESRelaxe à Digne-les-Bains après un cambriolage à la voiture-bélier

Digne-les-Bains : Relaxe pour le mécanicien accusé d’un cambriolage à la voiture-bélier

PROCES
Le bénéfice doute a joué en faveur du mis en cause de 31 ans devant le tribunal correctionnel
Dix mois d'incarcération et 500 euros d'amende avaient été requis contre le mis en cause.
Dix mois d'incarcération et 500 euros d'amende avaient été requis contre le mis en cause. - Clément Follain / 20 Minutes / 20 Minutes
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Accusé d’avoir commis un cambriolage à la voiture bélier le 3 août 2018 à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence), un mécanicien a été relaxé ce jeudi. L’autoentrepreneur originaire du Var a profité du bénéfice du doute devant le tribunal correctionnel de Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence), rapporte Le Dauphiné Libéré.

Pourtant d’après l’enquête, tout accablait ce trentenaire. Du sang et son ADN avaient notamment été retrouvés dans le fourgon volé. À l’époque, le suspect avait déclaré pendant son audience : « Je n’ai jamais volé un bonbon, j’ai pu réparer ce fourgon. Mon patron m’envoie aux quatre coins de la région. Quand on répare, on se blesse souvent et on a la tête ailleurs. »

Une enquête trop approximative

Un autre point relevé par les enquêteurs plaidait pour la culpabilité du suspect. Le téléphone du mécanicien était débranché pendant la période où a été commis le cambriolage. Mais d’après l’intéressé, lorsqu’il ne travaille pas, son téléphone est tout le temps hors-service.

Le ministère public avait requis dix mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende. L’avocate du mis en cause âgé de 31 ans a estimé que les éléments réunis lors de l’investigation n’étaient pas suffisants pour condamner son client. Selon elle, il s’agit d’ « une enquête approximative ». Les trois motos, le quad et la quinzaine de casques et accessoires volés avaient été restitués.

Sujets liés