Alpes-de-Haute-Provence : Un automobiliste condamné pour avoir mortellement fauché une octogénaire

TRIBUNAL Le quadragénaire a écopé d’une peine de dix-huit mois de prison avec sursis

20 Minutes avec agence
— 
Le père de famille était jugé au tribunal correctionnel de Digne-les-Bains.
Le père de famille était jugé au tribunal correctionnel de Digne-les-Bains. — Vincent Loison/SIPA

Une femme âgée de 83 ans avait été mortellement percutée par un automobiliste à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence), le 9 octobre 2020. Le chauffard avait alors pris la fuite. Il a été condamné en fin de semaine dernière à dix-huit mois de prison avec sursis et à 18 mois de suspension de permis.

Lors de son audience au tribunal correctionnel de Digne-les-Bains, l’homme de 42 ans avait déclaré ne pas avoir vu la victime. Il aurait été distrait par ses deux filles, de 10 et 5 ans, situées à l’arrière du véhicule. Choqué par l’accident, il a expliqué selon Le Dauphiné Libéré avoir « vu des voitures s’arrêter dans les rétroviseurs. Mes filles étaient paniquées, j’ai décidé de les conduire chez mes parents ».

Le délit de fuite non retenu

Le quadragénaire s’était ensuite rendu à la gendarmerie pour répondre de son acte. L’enquête a prouvé que ce père de famille n’était pas alcoolisé, ni sous l’emprise de stupéfiants au moment des faits. En revanche, le père de famille avait déjà écopé de 25 amendes pour excès de vitesse par le passé.

« Même si ce comportement est critiquable moralement, le tribunal n’a pas retenu le délit de fuite et seulement un homicide involontaire par inattention » a expliqué la présidente de l’audience correctionnelle à l’énoncé du jugement. Une autre audience devra déterminer les dommages et intérêts réclamés par les proches de la victime.