Orléans : Des soignants non-vaccinés demandent leur réintégration devant le tribunal administratif

EPIDEMIE Tous ont été suspendus de leurs fonctions le 15 septembre dernier car ils ne sont pas vaccinés contre le Covid-19

20 Minutes avec agence
— 
Non-vaccinés contre le Covid-19, les soignants ont été suspendus le 15 septembre dernier. Illustration.
Non-vaccinés contre le Covid-19, les soignants ont été suspendus le 15 septembre dernier. Illustration. — SOPA Images/SIPA

Douze soignants des hôpitaux de Pithiviers, Montargis et Orléans ont présenté une requête en référé suspension ce mercredi devant les juges du tribunal administratif d’Orléans ( Loiret).

Tous ont été suspendus de leurs fonctions le 15 septembre dernier car ils ont refusé de se faire vacciner contre le Covid-19. Avec cette action, ils espèrent pouvoir réintégrer leurs services au plus vite, relate  France Bleu Orléans.

« En tant que citoyen, on n’existe plus »

« Il n’y a pas de terme à cette suspension, et ça n’est pas normal. Cela met les gens dans une situation très difficile. Beaucoup de ces soignants sont des femmes, souvent célibataires. Sans aucun salaire, sans aucune indemnité, elles ont dû pour certaines retourner dans leur famille, car elles n’ont aucun moyen de subsistance », explique Sylvie Mazardo, l’avocate des douze soignants.

Les premières décisions de la justice sur l’obligation vaccinale en France, et notamment concernant des soignants de Bourges, ne vont pas dans leur sens. D’après la juge des référés, la décision sur cette affaire devrait être connue d’ici le début de semaine prochaine.