Créteil : Accusée de violences, la responsable d’une école Montessori condamnée

TRAUMATISME Elle a écopé de trois mois de prison avec sursis et une interdiction de travailler auprès de mineurs durant trois ans

20 Minutes avec agence
— 
La prévenue a parlé de « plaisanterie ».
La prévenue a parlé de « plaisanterie ». — C. Allain / 20 Minutes

Le tribunal correctionnel de Créteil ( Val-de-Marne) a condamné, ce mercredi, la responsable adjointe d’une école Montessori de Saint-Maur-des-Fossés à trois mois de prison avec sursis et à une interdiction de travailler auprès de mineurs durant trois ans, rapporte Le Parisien.

Entre 2014 et 2018, elle avait eu un comportement violent avec plusieurs élèves de l’établissement. Les familles de cinq d’entre eux ont porté plainte contre elle.

Un enregistrement comme preuve

Après avoir d’abord nié ces accusations, la prévenue a changé d’attitude à la suite de la diffusion d’un enregistrement qu’avait fait une élève de CM1. « Je vais t’enfermer dans les toilettes dans le noir total », peut-on l’entendre dire à un élève. Une « plaisanterie », selon ses mots.

Des violences « verbales et morales » qui « peuvent avoir des conséquences bien plus grandes », a dénoncé l’avocate des parties civiles. Le père d’un des enfants passés par l’école a par exemple expliqué au tribunal que son fils « n’a plus confiance dans les adultes » depuis ces évènements. Condamnée, l’ancienne responsable, par le biais de son avocat, a indiqué son intention de faire appel.