Nanterre : Prison ferme pour 17 personnes accusées de trafic de drogue à Asnières

STUPEFIANTS Les mis en cause étaient accusés d'avoir participé à un réseau de revente s'appuyant sur sept points de deal

20 Minutes avec agence
— 
Parmi les prévenus se trouvaient les responsables du trafic mais aussi les revendeurs et les gérants de points de vente.
Parmi les prévenus se trouvaient les responsables du trafic mais aussi les revendeurs et les gérants de points de vente. — M.LIBERT/20 MINUTES

Le tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine) a reconnu coupable ce vendredi soir 17 personnes d’avoir pris part à un vaste réseau de trafic de drogue à Asnières. Les dealers sévissaient dans les quartiers nord de la ville, où ils géraient un total de sept points de vente de stupéfiants, rapporte Le Parisien. Trois frères accusés d’être à la tête du dispositif ont fait l’objet des peines les plus lourdes.

L’un d’eux, âgé de 26 ans, a été condamné à six ans de prison ferme bien qu’il ait reconnu avoir vendu du cannabis mais sans impliquer le réseau et ses membres. Les deux autres, respectivement 24 et 27 ans, ont écopé de peines de cinq ans d’incarcération. Ils avaient nié les faits qui leur étaient reprochés. Les mis en cause restants étaient accusés d’avoir pris en charge les points de deal ou de s’être chargé de la commercialisation de la drogue.

Responsables, gérants et revendeurs tous condamnés

Des peines de trois à quatre ans d’emprisonnement ont été prononcées à l’encontre des gérants. Les revendeurs ont quant à eux été condamnés de huit mois à deux ans de prison.

La quasi-totalité des prévenus devront aussi payer des amendes et ont reçu une interdiction de se rendre à Asnières et à Colombes (Hauts-de-Seine), voire dans l’ensemble du département, pendant plusieurs années.