Metz : Il se trompe de pochette et vole les scellés d’une affaire criminelle, un trentenaire condamné

ERREUR Tous les documents dérobés ont pu être récupérés

20 Minutes avec agence
— 
L'homme a profité de l'absence de gendarmes pour dérober des documents sous scellés.
L'homme a profité de l'absence de gendarmes pour dérober des documents sous scellés. — E. Frisullo / 20 Minutes

Un homme a été jugé, vendredi par le tribunal correctionnel de Metz ( Moselle), pour avoir volé la veille des documents sous scellés dans les locaux de la gendarmerie. Le trentenaire a été interpellé par les forces de l’ordre jeudi car surpris en train de fumer un joint, rapporte Le Républicain Lorrain.

Entendu par les gendarmes dans une pièce, il est ensuite laissé seul, sans surveillance. L’homme a alors voulu récupérer son joint que les militaires avaient placé sous scellés dans une pochette opaque se trouvant sur le bureau. Mais le prévenu s’est trompé d’enveloppe et est reparti avec des documents papier mais aussi une clé USB et un CD-Rom concernant une procédure criminelle ouverte pour homicide involontaire.

Déjà condamné à plusieurs reprises

Le soir même, la scène s’est reproduite. Il a une nouvelle fois été vu en train de fumer du cannabis. En apercevant la police, le trentenaire s’est débarrassé des documents dérobés quelques heures plus tôt. Ces derniers ont été retrouvés en boule derrière un arbre. « Tout a pu être récupéré. Mais cela aurait pu être dramatique », a fait remarquer la présidente du tribunal.

Connu de la justice pour outrage, refus d’obtempérer ou encore délits de fuite, l’homme a été condamné à dix mois de prison dont quatre avec sursis avec obligation de soin. Il effectuera ses six mois ferme sous le régime de la semi-liberté.