Bouches-du-Rhône : Le tribunal ordonne la fin de l'occupation de la centrale à charbon de Gardanne

MOUVEMENT SOCIAL Depuis une semaine, à l’appel de la CGT, des grévistes occupent la centrale à charbon de Gardanne, une des dernières de France

Mathilde Ceilles
— 
Des syndicalistes CGT en grève devant la centrale à charbon de Gardanne, ici en 2020
Des syndicalistes CGT en grève devant la centrale à charbon de Gardanne, ici en 2020 — Clément Mahoudeau / AFP

Le tribunal ​judiciaire d’ Aix-en-Provence a ordonné ce mardi la fin de l’occupation de la centrale à charbon de Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône, « sous peine d’astreinte de 2.000 euros par jour et par personne », selon un communiqué de presse de la société mère de ce site, GazelEnergie.

A l’appel de la CGT, des grévistes se sont introduits la semaine dernière sur ce site, une des dernières centrales à charbon de France, où une centaine d’emplois va être supprimée. Contacté par 20 Minutes la semaine dernière, le syndicat refusait toutefois le terme « d’occupation » et préférait évoquer une « mise en sécurité » du site.