Var : Le maire de Sanary condamné à un an de prison ferme et cinq ans d'inéligibilité

DETOURNEMENTS DE FONDS PUBLICS Le maire de Sanary dans le Var, Ferdinand Bernhard, a été condamné en appel à un an de prison ferme et cinq ans d'inéligibilité pour détournement de fonds et prise illégale d'intérêts

M.Cei.
— 
La ville de Sanary-sur-Mer, dans le Var. Illustration.
La ville de Sanary-sur-Mer, dans le Var. Illustration. — E. Estrade / AFP

La cour d’appel d’Aix-en-Provence a été plus sévère que le tribunal correctionnel de Marseille​. Selon une information de La Provence, le maire (DvD) de Sanary, dans le Var, a été condamné à une peine de trois ans de prison, dont un an ferme, à une amende de 50.000 euros et à une inéligibilité de 5 ans, assortie d’une exécution provisoire.

Prise illégale d’intérêt

Ferdinand Bernhard a été condamné pour prise illégale d’intérêt, détournement de fonds public et favoritisme, dans une série d’infractions économiques et financières. L’édile, à la tête de cette station balnéaire varoise depuis 1989, se voit reprocher la promotion éclair de sa maîtresse comme directrice générale des services, à plus de 5.000 euros par mois, l’utilisation de passe-droits pour faire édifier quatre villas sur un terrain qu’il a acheté, l’utilisation indue d’une voiture de fonction ou l’attribution de marchés grassement rémunérés, hors procédure, à des proches.

En première instance, le tribunal correctionnel de Marseille avait condamné Ferdinand Bernhard à trois ans de prison dont 30 mois avec sursis et six mois ferme sous bracelet électronique pour prise illégale d’intérêt. Le maire avait été également condamné à une peine de cinq ans de privation de droits civiques et civils, mais sans exécution provisoire.