Saint-Brieuc : Un homme condamné pour avoir détourné près de 100.000 euros de son magasin

FRAUDE Souffrant d'addiction aux jeux d'argent, le prévenu a agi une première fois, puis il a consulté un professionnel avant de récidiver quelques mois plus tard

20 Minutes avec agence
— 
L'homme a été jugé par le tribunal judiciaire de Versailles.
L'homme a été jugé par le tribunal judiciaire de Versailles. — QuinceCreative / Pixabay

Un homme de 40 ans comparaissait devant le tribunal de Saint-Brieuc ( Côtes-d’Armor) jeudi. En 2015, il a détourné plusieurs chèques de son entreprise pour ensuite jouer les sommes. Le préjudice avait alors été estimé à 53.000 euros, rapporte Le Courrier Indépendant.

Pendant deux ans, il avait réussi à convaincre le patron d’un bar PMU d’encaisser les chèques et de lui rétrocéder une somme en espèces. Souffrant d’addiction aux jeux d’argent, il a ensuite décidé de consulter un professionnel et a tout avoué à son patron. Le quadragénaire a gardé son emploi mais il était convenu qu’il devait rembourser l’argent.

Il récidive

L’homme a récidivé quelques mois plus tard et détourné cette fois-ci près de 43.000 euros. Il avait demandé à quatre autres joueurs d’encaisser les chèques en contrepartie d’une commission de 30 % des montants. Après avoir tout découvert, le patron du magasin a déposé plainte.

Le prévenu a écopé d’un an de prison assorti d’un sursis probatoire, de deux ans d’inéligibilité, et 60.000 euros d’amende, dont 58.500 au titre des divers préjudices. Le patron du PMU a écopé de 10.000 euros d’amende, dont 7.000 euros de remboursement de préjudices. Poursuivis pour recel, les quatre joueurs ont quant à eux cumulé 10.400 euros de préjudices et 4.000 euros d’amende.