Orléans : Condamnés pour trafic de stupéfiants sept ans après les faits

TRIBUNAL Les cinq prévenus ont écopé de peine allant de 15 à 32 mois de prison

20 Minutes avec agence
— 
La police avait mis la main sur 90 kg de résine de cannabis.
La police avait mis la main sur 90 kg de résine de cannabis. — Pixabay

Trois hommes ont comparu au tribunal correctionnel d’Orléans ( Loiret) mardi pour une affaire remontant à 2014, rapporte La République du Centre. Deux prévenus, l’un en fuite et l’autre représenté par son avocat, étaient absents. Ils étaient poursuivis pour association de malfaiteurs et de trafic de stupéfiants. La lourdeur du dossier et les multiples recours expliquent le retard de traitement.

En 2014, les forces de l’ordre avaient intercepté deux véhicules qui se suivaient à quelques kilomètres dans le département des Deux-Sèvres. Surveillé depuis des mois grâce à des informations anonymes, le convoi en provenance d’Espagne avait été arrêté et fouillé. Dans la voiture « ouvreuse », une Clio, les forces de l’ordre n’avaient rien trouvé. En revanche, la seconde transportait 90 kg de résine de cannabis.

Une relaxe et quatre condamnations

Après deux heures de délibéré, le tribunal a rendu sa décision. L’un des hommes, ami avec deux autres et qui avait effectué des « voyages » avec eux, a été totalement relaxé. Les trois autres ont écopé de vingt-quatre mois, quinze mois de prison et dix-huit mois de prison dont dix ferme. Le tribunal n’a donc pas entendu les arguments de la défense qui avait demandé la relaxe totale ou partielle.

Quant au prévenu cité comme « le grand absent mais le plus impliqué » par la procureure, il écope de trente-deux mois de prison. En effet, il était présent sur la quasi-totalité des convois. Un mandat d’arrêt court toujours contre lui.