Toulouse : Supportant mal la rupture, il fracasse la voiture de son ex, brûle ses fringues et la harcèle

HARCELEMENT L’homme a été placé en garde à vue mardi à Toulouse et déféré devant la justice

B.C.
— 
Un contrôle de police à Toulouse. Illustration.
Un contrôle de police à Toulouse. Illustration. — F. Scheiber - Sipa

Il n’a pas supporté la rupture avec sa petite amie. Au point de ne pouvoir contrôler sa rage. Au mois de septembre, un jeune homme de 26 ans a déboulé au domicile de son ancienne compagne, à Toulouse. En voyant sa voiture sur le parking, il a commencé par porter des coups à mains nues au véhicule, le vandalisant. Avant de décider de grimper sur le balcon de la jeune femme où se trouvaient des vêtements qu’il a décidé de brûler.

Pensant trouver son ex enfermée chez elle, il a fracassé le volet roulant pour rentrer à l’intérieur. Comme il n’y avait personne à l’intérieur de l’appartement, l'homme a fini par repartir. Mais il n’en est pas resté là. Au cours de la semaine qui a suivi, il l’a harcelée à de multiples reprises au téléphone, en la menaçant de mort.

La jeune femme a décidé de déposer plainte et son persécuteur a été convoqué au commissariat mardi. Lors de son audition, il a reconnu les faits, indiquant qu’il ne supportait pas la rupture et le fait que son ancienne petite amie puisse avoir quelqu’un d’autre. Il a été déféré devant la justice en vue de sa comparution immédiate.