Marseille : Jusqu'à neuf ans de prison pour des Nigérians impliqués dans une vaste affaire de prostitution

PROXENETISME Douze personnes d’origine nigériane ont été condamnées à Marseille, impliquées dans une affaire de proxénétisme et de traite d’être humain

M.Cei.
— 
Dans une salle du tribunal de Marseille. (illustration)
Dans une salle du tribunal de Marseille. (illustration) — BERTRAND LANGLOIS / AFP

Selon une information du Monde, douze Nigérians ont été condamnés ce vendredi par le tribunal correctionnel de Marseille à des peines de prison allant de deux à neuf ans dans une vaste affaire de prostitution, de faits de « traite d’êtres humains », d'« aide au séjour irrégulier » et de « proxénétisme ».

Un mandat d’arrêt a été prononcé contre trois prévenus absents au délibéré. Le couple qui comparaissait détenu a, de son côté, été maintenu en détention. Ce réseau avait été démantelé en 2018. Les suspects étaient accusés de recruter des jeunes femmes âgées de 18 à 30 ans au Nigeria, après qu’elles ont pratiqué un rite vaudou appelé le ju-ju qui les contraint à l’obéissance totale.