Orléans : Six mois de prison ferme pour avoir frappé et traîné au sol sa compagne

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES Les forces de l’ordre ont dû se servir d’un bélier pour ouvrir la porte du logement et interpellé le suspect

20 Minutes avec agence
— 
SICCOLI PATRICK/SIPA

Un homme de 38 ans était jugé ce mercredi par le tribunal d’Orléans (Loiret) pour des faits de violences conjugales. À peine plus d’un mois plus tôt, la police avait dû intervenir au domicile du couple et avait interpellé le suspect, rapporte La République du Centre.

Des voisins avaient alerté les forces de l’ordre en entendant des cris le 5 septembre au soir, peu avant 23 heures. L’homme a refusé d’ouvrir la porte pendant 15 min avant que les policiers n’utilisent finalement un bélier pour pénétrer dans le logement.

« J’ai essayé de la calmer »

La victime présentait des coups sur la pommette et des traces sur l’avant-bras. « Elle a été traînée au sol, a reçu des coups de pied dans le dos », a détaillé la présidente du tribunal. Des violences que le trentenaire a nié, soutenant que sa compagne était « hystérique » et qu’il avait simplement « essayé de la calmer ».

Sa version des faits n’a pas convaincu. Il a été condamné à douze mois de prison dont six avec sursis. Placé en détention provisoire après son interpellation, l’homme a été maintenu en détention.