Marseille : La ville indirectement condamnée à payer près de 500.000 euros à l’OM

AFFAIRE MADONNA La ville de Marseille a été condamnée à verser près de 500.000 à l’OM pour ne pas avoir mis à disposition le stade Vélodrome après l’effondrement de la scène pour le procès de Madonna, mais c’est Live Nation France qui devra régler la somme

A.M.
— 
Le toit de la scène du concert de Madonna prévu au Vélodrome s'est effondré, engendrant la mort de plusieurs ouvriers
Le toit de la scène du concert de Madonna prévu au Vélodrome s'est effondré, engendrant la mort de plusieurs ouvriers — MICHEL GANGNE / AFP

L’OM enfin dédommagé. L’Olympique de Marseille a finalement obtenu gain de cause devant le Conseil d’Etat, qui a condamné la ville de Marseille a lui verser 461.887 euros. Mais comme le précise La Provence, c’est à Live Nation France de s’acquitter de cette somme.

Cette affaire remonte au mois d’août 2009, lors le club olympien n’avait pas pu jouer son premier match de la saison à domicile, l’obligeant à se délocaliser à Montpellier, faute de convention signée avec la ville. Quelques semaines auparavant, la scène installée pour le concert de Madonna s’était effondrée, causant la mort de deux ouvriers. Le stade Vélodrome avait été bloqué pour les besoins de l’enquête.

Live Nation France devra payer

Si quatre membres de l’organisation ainsi que le tourneur américain, avaient été condamnés pour homicide et blessures involontaires, l’OM avait d’abord été débouté par le tribunal administratif et la cour administrative d’appel dans ce volet. C’est finalement le conseil d’Etat, la plus haute juridiction, qui avait qui avait cassé ces décisions une première fois en 2019.

Il a finalement décidé que « la société Live Nation France garantira la commune de Marseille du montant total des condamnations prononcées à son encontre », selon le quotidien régional.