Agde : Un ancien toxicomane condamné pour le braquage d'une supérette

PROCES L'homme a écopé de quatre ans et demi de prison

N.B.
— 
Un policier (illustration)
Un policier (illustration) — Mathieu Pattier/SIPA

Un quadragénaire a été condamné par le tribunal correctionnel de Béziers (Hérault) à quatre ans de prison, pour des faits d’extorsion et de port d’arme, après le braquage d’une supérette, survenu à  Agde, le 24 septembre dernier. Sa peine a été aggravée de six mois, en raison de la révocation d’un précédent sursis.

Le 24 septembre, en fin de matinée, l’homme s’était fait remettre l’argent de la caisse du commerce. Il avait déposé, relate le parquet de Béziers, sur le comptoir, face à la caissière, une arme de poing et un sac en plastique, tout en lui ordonnant de lui remettre l’argent de la caisse. Grâce au signalement donné aux policiers par les gérants, l’homme a été retrouvé et interpellé quelques minutes plus tard. L’arme était, en fait, factice.

Le butin de 550 euros a été restitué au commerçant. « Au cours de sa garde à vue, le mis en cause expliquait qu’il avait besoin d’argent, étant un ancien toxicomane sous traitement de substitution à l’héroïne », indique le parquet de Béziers.