Yvelines : Un centre pénitentiaire va être construit à Magnanville d’ici 2027

PROJET La prison de 700 places a pour but de désengorger les autres sites situés à proximité

20 Minutes avec agence
— 
KONRAD K./SIPA

Un centre pénitentiaire de 700 places va être construit dans les Yvelines, à Magnanville, rapporte Le Parisien. « Le centre pénitentiaire de Magnanville contribuera à renforcer le maillage pénitentiaire en Île-de-France et viendra compléter les projets de construction déjà annoncés à Bernes (Oise), Crisenoy (Seine-et-Marne) et Noiseau (Val-de-Marne) », a ainsi indiqué Eric Dupond-Moretti dans un communiqué jeudi dernier.

Le site, qui doit voir le jour en 2027, vise notamment à désengorger la prison du Bois d’Arcy, qui comptabilise un taux de surpopulation carcérale de 161 %, explique le quotidien francilien. Le département des Yvelines compte déjà la maison d’arrêt du Bois d’Arcy, la maison centrale de Poissy et la maison d’arrêt pour femmes de Versailles.

Le maire temporise

Du côté des riverains, la nouvelle n’a pas été bien reçue, relate par ailleurs Le Parisien. Certains craignent pour l’image de la ville, le prix de l’immobilier ou encore le cadre de vie. Une pétition a d’ailleurs été lancée contre la construction du centre pénitentiaire.

« On ne peut pas dénoncer toute l’année la surpopulation carcérale et ne pas vouloir de prison. Moi, je suis pour plus d’hôpitaux, plus de commissariats, plus de prisons, même si cela se fait à Magnanville », a réagi le maire de la commune, Michel Lebouc (DvG). L’édile espère également la création d’au moins 2.000 emplois avec la création de cette prison.