Orléans : Condamné pour avoir cambriolé son bailleur la nuit du Nouvel an

TRIBUNAL L'homme avait dérobé pour 10.000 euros de bijoux et matériel multimédia mais avait laissé derrière lui des gants contenant son ADN

20 Minutes avec agence
— 
SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA

Le tribunal correctionnel d’Orléans (Loiret) a jugé ce jeudi un homme de 41 ans pour le cambriolage de la maison de son bailleur, dans la nuit du 31 décembre 2018 au 1er janvier 2019. Comme l’a rapporté La République du Centre, le prévenu, bloqué de l’autre côté de la mer Méditerranée pour des raisons administratives, était absent à l’audience.

Cette nuit-là, l’homme s’était introduit dans le logement après avoir cassé un volet roulant. Il avait ensuite dérobé pour 10.000 euros de bijoux et matériel multimédia. Mais dans sa fuite, il avait laissé derrière lui deux gants en latex contenant son ADN.

Six mois de prison ferme

Déjà condamné à douze reprises, les enquêteurs avaient donc rapidement réussi à l’identifier et à le confondre. Interpellé le 12 février, il avait été placé en garde à vue. Malgré les preuves ADN, le suspect avait nié les faits et prétendu à un complot, avant de s’embarquer pour son pays d’origine.

Selon son propriétaire, le prévenu s’était déjà introduit dans un de ses logements. Le tribunal l’a finalement condamné à six mois de prison ferme, sans aménagement, et à deux amendes de 4.500 euros pour préjudice matériel et de 1.500 euros pour préjudice moral.