Orléans : Il force le domicile de son ex-compagne et se retranche avec leur fils de 3 ans

TRIBUNAL Alcoolisé, l'homme a été conduit à l'hôpital par les policiers mais il s'est échappé

20 Minutes avec agence
— 
Superstock/Sipa

Un homme de 37 ans comparaissait mercredi devant le tribunal d’Orléans (Loiret). Lundi, il avait tenté de se faire héberger par son ex-compagne, avec laquelle il est en cours de divorce. Cette dernière avait déjà accepté de le recevoir, « par pitié » selon son avocate. Reste que ce soir-là, elle n’a pas accepté de lui ouvrir, persuadée qu’il avait trop bu, rapporte La République du Centre.

Le trentenaire s’est donc installé dans le jardin. Son ex-conjointe a contacté la police, qui est venue à plusieurs reprises, jusqu’à ce que les agents découvrent la femme réfugiée chez ses voisins, avec trois de ses enfants.

Il s’échappe de l’hôpital

Son ancien compagnon était avec le petit dernier âgé de 3 ans. Il a réussi à s’introduire de force dans la maison puis s’est barricadé dans une chambre avec le garçon. La brigade anticriminalité a dû enfoncer la porte pour le sortir. Le prévenu s’en est pris à l’un des agents et l’a mordu à la main.

Les policiers ont décidé de l’emmener à l’hôpital, car l’homme avait bu et souffre de diabète. Mais le trentenaire s’est échappé du centre hospitalier, pour retourner chez son ex. Là, il a été une nouvelle fois été interpellé. Au tribunal, l’homme n’a pas reconnu les faits. Il a finalement été condamné à huit mois de prison ferme avec mandat de dépôt.