Trappes : Prison ferme pour le cambrioleur qui affirmait s’être trompé de logement

TRIBUNAL L'homme a été condamné par le tribunal de Versailles à 12 mois de prison, avec une interdiction du territoire français pendant 5 ans

20 Minutes avec agence
— 
CLOSON DENIS/ISOPIX/SIPA

Un jeune homme a été condamné par le tribunal de Versailles mercredi pour une tentative de cambriolage dans un pavillon de Trappes (Yvelines). Dans la nuit de lundi à mardi, il avait fracturé la porte-fenêtre de la cuisine puis pénétré dans le logement. Mais l’une des occupantes l’a entendu fouiller et l’a surpris. La femme n’a pas hésité à poursuivre le voleur à travers la ville, pieds nus, relate 78actu.

Le suspect a finalement été interpellé par les policiers, alertés par la victime. Il s’était réfugié non loin d’une base de loisirs et détenait sur lui la carte bancaire de la locataire.

Tout un butin à emporter

L’homme n’a pas pu emporter grand-chose au cours de sa fuite. Mais dans la maison, les enquêteurs ont découvert de l’argent, un appareil photo, un lecteur de musique, un bijou, une console de jeux dans un sac et une télévision. Le cambrioleur s’apprêtait à emporter le tout avant d’être dérangé.

Au cours de son procès, le prévenu a indiqué avoir pris un médicament et s’être trompé de logement. Il a expliqué ne plus se souvenir de cet événement. Des arguments qui n’ont pas convaincu le tribunal. Le voleur écope de 12 mois de prison et d’une interdiction du territoire français pendant 5 ans. Il a été incarcéré à l’issue de l’audience.