Rouen : Un couple condamné pour avoir laissé son fils handicapé au sol pendant trois jours

PROCES La victime avait dû être amputée d’une jambe en raison d’une cyanose sévère

20 Minutes avec agence
— 
Pixabay

Un couple de septuagénaires a été condamné par le tribunal de Rouen (Seine-Maritime) lundi pour ne pas avoir porté assistance à leur fils handicapé. Ce dernier avait chuté de sa chaise en octobre 2018 et, malgré ses demandes répétées à sa mère, il était resté au sol pendant trois jours, relate 76actu. Lors de leur intervention, les secours avaient découvert la victime déshydratée et mal en point.

Admis en réanimation, l’homme a dû être amputé d’une jambe en raison d’une cyanose sévère. Celle-ci est la conséquence d’une « station au sol prolongée », ont conclu les médecins qui ont prescrit six mois d’ITT au patient.

Huit mois de prison avec sursis

Face aux enquêteurs, la mère et le beau-père n’ont semble-t-il pas mesurer la gravité de la situation. Au cours du procès, le juge a lancé à la prévenue : « Pourquoi ne pas avoir demandé de l’aide pour le relever ? Laisser votre fils dans son urine ne vous a pas interpellé ? Le problème ne vous paraissait-il pas évident ? ». « Jamais je n’ai soupçonné qu’il y laisserait sa jambe », a répondu la septuagénaire d’après nos confrères.

L’homme, qui s’est présenté en fauteuil roulant à l’audience, s’est constitué partie civile mais n’a rien réclamé. Le couple a écopé de huit mois de prison avec sursis.