Strasbourg : Le tribunal administratif confirme la suspension de deux soignants non-vaccinés

JURISPRUDENCE Cette décision, très attendue et rendue à Strasbourg, pourrait faire jurisprudence en France

T.G.
— 
Des soignantes en réa à Bordeaux en avril 2021 (illustration)
Des soignantes en réa à Bordeaux en avril 2021 (illustration) — UGO AMEZ/SIPA

Oui, des soignants peuvent bien être suspendus et privés de salaire s’ils ne remplissent pas leur obligation vaccinale contre le Covid-19. C’est, en résumé, ce qu’a rendu comme décision le tribunal administratif de Strasbourg ce lundi, relate France 3 Grand-Est.

Un couple d’aides-soignants - tous deux travaillent à l’hôpital de Loewel, à Munster (Haut-Rhin)- avait déposé un recours en urgence. Il a été rejeté. « Aucun des moyens soulevés par le requérant n’est, en l’état de l’instruction, de nature à constituer une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales invoquées », écrit le tribunal administratif dans le rendu d’une décision qui pourrait faire jurisprudence.