Haute-Garonne : Condamné pour avoir caché à son compagnon qu’il avait le VIH et lui avoir transmis

JUSTICE L’homme a été condamné à dix-huit mois de prison dont six mois ferme pour « empoisonnement »

B.C.
— 
Le tribunal judiciaire de Saint-Gaudens. (Illustration).
Le tribunal judiciaire de Saint-Gaudens. (Illustration). — REMY GABALDA / AFP

C’est en trouvant des boîtes de médicaments sous le siège de leur voiture qu’il a eu des soupçons. Et qu’il a découvert que son compagnon depuis deux ans était porteur du VIH, une maladie qu’il lui avait caché. La semaine dernière, un homme était jugé à Saint-Gaudens, au sud de la Haute-Garonne, pour « empoisonnement » par le tribunal judiciaire après avoir contaminé son conjoint rapporte La Dépêche du Midi.

Car après examen médical, la victime a découvert qu’elle avait contracté le VIH et a eu des effets secondaires liés au traitement. Après une séparation difficile sur fond de harcèlement, ce dernier a donc déposé plainte. A la barre, l’homme jugé a reconnu les faits selon le quotidien. Il a été condamné à dix-huit mois de prison dont six mois de prison ferme, ainsi que des peines d’amendes.