Draguignan: Condamné à payer 500.000 euros d'amende pour avoir défriché un terrain abritant des tortues

ENVIRONNEMENT Le domaine viticole condamné a annoncé son intention de faire appel et expliqué que la zone défrichée était un terrain agricole en jachère

20 Minutes avec agence
— 
Slavek Ruta/REX/SIPA

Le tribunal de Draguignan (Var) a condamné ce vendredi une entreprise viticole pour avoir défriché en février 2019 une zone où avaient élu domicile des tortues Hermann, espèce protégée. Le domaine du Château de Berne et ses dirigeants ont annoncé vouloir faire appel, rapporte Ouest-France. Ils ont été condamnés à une amende totale de 150.000 euros et à payer 375.700 euros en réparation du préjudice écologique.

Cette somme est destinée à la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle servira à la préservation des tortues Hermann. L’espèce compterait près de 15.000 individus dans le Var, dont 10.000 dans la réserve.

Un terrain en pleine réserve naturelle

Les responsables du château avaient brûlé plus de cinq hectares de terrain dans la réserve naturelle de la Plaine des Maures, classée Natura 2000. Au moins deux tortues avaient péri suite à l’incendie.

« La zone était en jachère depuis longtemps et […] avant, il y avait des vignes et donc une activité agricole », a affirmé le domaine, cité par France Bleu Provence. La dirigeante de la réserve a estimé que l’entreprise « ne pouvait ignorer le niveau de protection renforcé ».