Nice : L’association Anticor 06 va saisir la justice après le rapport de l’agence anticorruption sur la CCI qui dit « rester sereine »

SIGNALEMENT L'association évoque « de très possibles, détournements de fonds publics, conflits d’intérêts, trafics d’influence, délits de favoritisme et non-respects de marchés publics »

E.M.
— 
La chambre de commerce et d'industrie Nice Côte d'Azur
La chambre de commerce et d'industrie Nice Côte d'Azur — E. Martin / ANP / 20 Minutes

La semaine dernière, le site d’investigation Mediapart rendait public une partie du rapport de l’Agence française anticorruption (AFA) sur la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Nice, qui était resté confidentiel jusqu’à présent.

Pour l’association Anticor06, la « gestion [de l’institution] laisserait apparaître de très possibles détournements de fonds publics, conflits d’intérêts, trafics d’influence, délits de favoritisme et non-respects de marchés publics ».

Anticor06 annonce qu’elle « saisira dans les prochains jours le procureur de la République de Nice tout comme elle l’a récemment déjà fait concernant trois dossiers de ports de la Côte d’Azur dans lesquels la Chambre de Commerce et d’Industrie est citée ».

La CCI assure qu’elle collaborera avec la justice « en toute transparence »

Dans un communiqué, elle précise l’importance de rendre public ce genre de rapport et reproche au président de l’institution, Jean-Pierre Savarino, de ne pas l’avoir fait. « L’éthique et la déontologie auraient pourtant dû l’amener à faire un autre choix. […] Jean-Pierre Savarino se représentera le mois prochain au suffrage pour se succéder à lui-même, chacun comprendra pourquoi il a préféré être discret sur son contenu », écrit-elle.

Sollicitée par 20 Minutes, la CCI Nice Côte d’Azur, elle, reste « sereine quant aux conclusions du rapport de l’AFA » et assure qu’elle « se tiendra à la disposition de la justice afin de collaborer à l’enquête en toute transparence ».