Strasbourg : Deux ans de plus en appel pour le meurtrier d’un SDF tchétchène

APPEL La peine prononcée correspond à celle qui avait été requise par l'avocate générale à l'encontre de l'accusé de 40 ans

20 Minutes avec agence
— 
ALLILI MOURAD/SIPA

La cour d’assises du Haut-Rhin jugeait en appel depuis ce mardi un Arménien de 40 ans condamné à dix-huit ans de réclusion pour avoir tué un SDF tchétchène à Strasbourg. Le procès en première instance avait eu lieu en septembre 2020. Le tribunal a alourdi de deux ans la peine initialement prononcée, rapporte L'Alsace. Il s’agit de la durée d’emprisonnement qu’avait requise l’avocate générale.

Le verdict a été assorti d’une interdiction définitive du territoire français visant l’accusé. Ce dernier avait auparavant vu sa candidature au statut de réfugié politique rejetée. Le meurtre qui lui était reproché remonte à fin 2017. Dans le quartier strasbourgeois du Neuhof, l’Arménien s’était battu avec la victime au sujet du paiement d’une dose d’héroïne consommée par les deux hommes.

Un geste fatal involontaire ?

Le mis en cause arrivé en France en 2011 avait sorti une arme blanche et poignardé son adversaire, qui était mort peu après à l’hôpital. Au cours de son premier procès couvert par L'Alsace, l’auteur du coup de couteau ayant atteint le cœur du Tchétchène avait affirmé ne pas avoir voulu tuer son comparse, âgé de 31 ans.

« J’ai tenté de stopper l’hémorragie mais il a perdu beaucoup de sang en attendant les pompiers », avait-il raconté.